1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Vos SCP préférés (-16)

Discussion dans 'Discussions Générales' créée par Kitchye, 2 Février 2015.

  1. Kitchye

    Kitchye Petit ange Membre

    Inscrit:
    22 Juillet 2013
    Messages:
    4 874
    J'aime reçus:
    2 811
    [​IMG]



    Objet # : SCP-050-FR
    Classe : Euclide

    Procédures de Confinement Spéciales : SCP-050-FR doit être maintenu dans une cellule de confinement standard pour humanoïdes, dotée de murs et d'une porte étanche, et d'un sas d’interrogation sur le Site-█. La cellule ne doit contenir que le strict minimum (table, chaise, lit, armoire, éclairage, toilettes sèches). La cellule doit être surveillée en permanence par un réseau de caméras thermiques, et le taux d'humidité doit être surveillé 24 heures sur 24 par une batterie d'hygromètres. Une équipe de deux (2) agents équipés de pistolets anesthésiants doivent constamment garder l'entrée de sa cellule, et une équipe de récupération dotée du même équipement doit constamment surveiller le ████████████, à █████, au █████. SCP-050-FR a émis plusieurs demande de matériel :

    un recueil de poésie traditionnelle japonaise (accordé dans le cadre d'un test)
    des instruments de musiques traditionnels japonais (refusé)
    un nécessaire de maquillage (refusé)
    du matériel de peinture (refusé)
    Le taux d'humidité ambiante de la cellule doit en tout temps être maintenu en dessous de 15%. Dans le cas où pour une raison quelconque ce taux venait à dépasser la limite autorisée, l'alerte doit être données dans le Site-█ et des équipes de récupération équipées en conséquence devront patrouiller près des zones humides situées dans un rayon de 40 km autours du Site. Si l'objet n'a pas été récupéré au bout de deux (2) heures, les recherches devront être abandonnée et ████████████, à █████ devra être investi par les agents de la fondation en attendant le retour de SCP-050-FR.

    ATTENTION : aucun liquide ne doit être introduit dans la cellule de SCP-050-FR. Elle ne doit être nourrie qu' avec de la nourriture sèche et être abreuvée dans son sommeil, suivant la procédure 050-Tanuki.

    Sa cellule devra être nettoyée sur une base bi-mensuelle.

    Description : SCP-050-FR est une femme de type asiatique, d'apparence jeune, d'environ un (1) mètre et 63 centimètres de haut. Elle porte une robe et des sandales traditionnelles japonaises en accord avec les codes vestimentaires de la période Heian. Son visage est couvert par un masque en bois de bambou. Les analyse faites sur un échantillon de tissus biologiques indiquent qu'elle serait agée d'environ 1000 ans. Elle ne semble parler que le japonais ancien (dialecte typique de la période Heian).

    Les captures vidéos des attaques de SCP-050-FR ont montré que son visage avait dû être, selon les témoins, "d'une grande beauté". Cependant, ses joue sont entaillées par des plaies d'origine inconnue, aujourd'hui cicatrisées, élargissant ainsi sa bouche.

    Lorsqu'elle n'est pas en phase active, elle semble passer la plupart de son temps à lire, jouer des instruments traditionnels japonais, à peindre, ou à se maquiller, dans le cas où elle dispose du matériel adéquat (hors-confinement donc). Elle semble suivre un cycle de sommeil normal pour un être humain.

    Les propriétés anormales de SCP-050-FR se manifestent lorsque le taux d'humidité de son environnement dépasse les 20%. A partir de ce niveau, elle entre en phase active (sauf si elle est inconsciente, cependant, l'humidité a tendance à la réveiller lorsqu'elle est en sommeil naturel) et semble capable de manipuler les molécules d'H2O présentes dans l'atmosphères pour générer un épais brouillard.

    Si à son entrée en phase active elle se trouve à proximité d'un être humain quelconque, elle passera en phase dite "d'élimination" (voir paragraphe # 7). Sinon, elle entrera en phase de chasse (voir paragraphe suivant) jusqu'à ce qu'elle se trouve à proximité d'un être humain.

    Lors de sa phase de chasse, elle est capable de disparaître dans le brouillard n'importe quelle zone dont le taux d'humidité est supérieur à 20% (les caméra thermiques installées dans sa cellule de confinement ont confirmé l'hypothèse de la disparition totale) et de réapparaître dans n'importe quelle masse de brouillard zone dont le taux d'humidité est supérieur à 20% située dans un rayon de d'environ 40 km autours de son point de disparition.

    Lorsque SCP-050-FR est en phase "d'élimination", elle suivra la procédure suivante :

    elle générera une épaisse chape de brouillard si le taux d'humidité est supérieur à 20%,
    elle s'approchera de l'être humain le plus proche, nommé à partir de ce moment SCP-050-FR-1,
    elle posera à SCP-050-FR-1 la question "Suis-je belle ?". Si la réponse est "Non", elle le DONNÉES SUPPRIMÉES]. Si la réponse est "Oui", elle enlèvera alors son masque, révélant ses blessures, et demandera "Même ainsi ?". Si la seconde réponse est "Non", elle sortira des replis de sa robe une large paire de ciseaux (nommée ici SCP-050-FR-2) et [DONNÉES SUPPRIMÉES] SCP-050-FR-1. Si SCP-050-FR-1 répond "Oui" à nouveau, dans 93% des cas, SCP-050-FR le [DONNÉES SUPPRIMÉES], et dans 6% des cas, elle remettra sont masque, offrira à SCP-050-FR-1 une petite pierre rouge de composition anormale (74% d'H2O), et disparaîtra à nouveau (toujours si le taux d'humidité est supérieur à 20%). [DONNÉES SUPPRIMÉES] 1%.
    elle réapparaîtra dans ████████████, à █████, au █████ (information réservée à la FIM Thêta-1 "Ghostbusters"), et attendra environ 20 heures avant de re-rentrer en phase active ailleurs pour continuer sa chasse, jusqu'à ce qu'elle ne trouve plus d'êtres humains à proximité. Elle se téléportera à ████████████, à █████, au █████, et attendra environ 20 heures avant de se remettre en chasse (son "repaire" a un taux d'humidité d'environ 63%).
    Addendum :

    Découverte :

    SCP-050-FR fut découverte le ██/██/████ dans les toilettes du █████████ College de █████ par un membre du personnel de l'établissement. Le surveillant s'enfuit et alerta la police qui arriva sur les lieux accompagnée d'agents de la Fondation infiltrés. Elle était entre temps descendue dans la cours désertée par les élèves. Lorsque nos agents l'appréhendèrent, elle généra un nuage de brume et disparu. Ils n'eurent aucun mal à reconnaître sa nature paranormale lorsqu'elle réapparut et [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Elle fut maîtrisée à l'aide de pistolets anesthésiants et fut amenée au Site-█ pour examens.

    Incident 050-FR-Alpha :

    Le ██/██/████ à ██ heures ██, SCP-050-FR plongea la main dans la cuvette des toilettes intégrées à sa cellule. Avant qu'un garde puisse intervenir, elle disparu. Elle fut retrouvée 23 heures plus tard au ████████████, à █████, en train de peindre une estampe la représentant en train de [DONNÉES SUPPRIMÉES] un enfant. A côté d'elle se trouvaient une pile de haikus manuscrits volés au Musée de █████ et un chiffon imbibé de sang.
    Notes : SCP-050-FR fut reconfinée sans aucune perte parmi le personnel de la Fondation. L'analyse du sang retrouvé sur les vêtement de l'objet et sur le chiffons permirent de tracer les victimes et de mettre en place un scénario de couverture. Les haikus furent rendus au Musée.
    Nombre total de victimes : deux (2).

    Incident 050-FR-Bêta :

    Le ██/██/████ à ██ heures ██, une panne mineure du système de refroidissement du réacteur d'alimentation du Site-█ provoqua l'apparition d'une brume épaisse dans toute l'installation, permettant à SCP-050-FR de s'échapper.
    Notes : Elle pu heureusement être reconfinée après que le réacteur eut été réparé par les ingénieurs de la FIM Eta-12 "C'est le plombier!".
    Nombre total de victimes : 13.




    [​IMG]

    Objet # : SCP-096

    Classe : Euclide

    Procédures de confinement spéciales : SCP-096 doit être maintenu dans sa cellule, un cube en acier hermétique de 5 m x 5 m x 5 m, en permanence. Des vérifications hebdomadaires ayant pour but de détecter d’éventuelles fissures ou trous sont obligatoires. Aucun système de vidéosurveillance ou appareils optiques d’aucune sorte ne sont autorisés à l’intérieur de la cellule de SCP-096. Le personnel de sécurité utilisera des capteurs de pression préalablement installés ainsi que des détecteurs lasers pour s’assurer de la présence de SCP-096 dans sa cellule.

    Toutes les photos, vidéos ou enregistrements présentant des similarités avec SCP-096 sont strictement interdits sans l’accord du Dr ███ et de l’O5-█.

    Description : SCP-096 est une créature humanoïde mesurant approximativement 2.38 mètres de haut. Le sujet ne présente qu’une très faible masse musculaire et les analyses préliminaires du corps suggèrent une légère malnutrition. Les bras, chacun d’une longueur approximative de 1.5 mètres, sont largement disproportionnés par rapport au reste du corps du sujet. La majeure partie de la peau est caractérisée par une absence de pigmentation et il n’y a aucun signe de pilosité.

    La mâchoire de SCP-096 peut s’étendre jusqu’à quatre (4) fois plus que celle d’un humain ordinaire. Les autres traits du visage restent similaires à ceux d’un humain ordinaire, à l’exception des yeux qui ne présentent également aucune pigmentation. À ce jour, il n’a pas été déterminé si oui ou non SCP-096 est aveugle. Il ne montre aucun signe de fonctions cérébrales développées et n’est pas considéré comme étant doté d’une conscience.

    SCP-096 est normalement extrêmement docile, les capteurs de pression à l’intérieur de sa cellule montrant qu’il passe le plus clair de son temps à errer près du mur est. Cependant, lorsque quelqu’un regarde le visage de SCP-096, que ce soit directement, via enregistrement vidéo ou même sur une photo, il rentrera dans un état de stress émotionnel considérable. SCP-096 cachera son visage avec ses mains et se mettra à hurler, pleurer et marmonner de façon incohérente. Approximativement une (1) à deux (2) minutes après la première observation, SCP-096 commencera à courir vers la personne ayant vu son visage (qui sera à partir de maintenant désignée SCP-096-1).

    Les vitesses enregistrées varient entre trente-cinq (35) et ███ km/h et semblent dépendre de la distance à laquelle se trouve SCP-096-1. À l’heure actuelle, aucun matériau ou méthode connue ne peut entraver la progression de SCP-096. La position actuelle de SCP-096-1 ne semble pas affecter la réaction de SCP-096 ; il semble avoir un sens inné de la localisation de SCP-096-1. Note : cette réaction ne se produit pas dans le cas de l’observation d’une représentation artistique (voir Document 096-1).

    Une fois qu’il aura atteint l’emplacement de SCP-096-1, SCP-096 procédera à l’exécution et à [DONNÉES SUPPRIMÉES] de ce dernier. Dans 100% des cas, aucune trace de SCP-096-1 n’a pu être retrouvée. SCP-096 se mettra assis pendant plusieurs minutes avant de retrouver son calme et devenir à nouveau docile. Il essayera ensuite de retourner à son habitat naturel, [DONNÉES CENSURÉES].

    À cause de la probabilité d’une réaction en chaîne considérable, ce qui inclut une violation de la confidentialité de la Fondation et la perte de nombreuses vies civiles, la récupération du sujet doit être considérée comme priorité Alpha.

    Le Dr ███ a également adressé une requête pour la suppression immédiate de SCP-096 (voir Interview 096-1). Ordre en attente de confirmation. L’ordre de suppression a été approuvé et doit être exécuté par le Dr ███ le [DONNÉES CENSURÉES]. Voir Incident 096-1-A.

    Enregistrement audio de l’Interview 096-1 :

    Interviewer : Dr ███
    Interviewé : Capitaine █████████ (Ret.), ancien commandant de l’équipe de récupération Zulu 9-A
    Incident de Récupération #096-1-A

    < Début de l’enregistrement >

    [Heure █████████ █████████, Zone de Recherche ███]

    Capt. █████████: C’est toujours la merde quand t’es affecté à une mission de Récupération Initiale. T’as aucune idée de ce dont est capable cette saleté à l’exception des informations que les techniciens sur le terrain ont pu rassembler, et vous avez de la chance s’ils vous racontent toute l’histoire. Ils nous ont juste dit de « neutraliser et marquer ». Ils nous ont dit que dalle sur le fait qu’il ne fallait pas regarder cette saloperie.

    Dr ███: Pouvez-vous décrire la mission, s’il vous plaît ?

    Capt. █████████: Ouais, désolé. On avait deux hélicos, un avec mon équipe et l’autre en soutien de Zulu 9-B et du Dr ██████. On a repéré la cible à peu près à deux clics au nord de notre chemin de patrouille. Je suppose qu’il ne se dirigeait pas dans notre direction, sinon il nous aurait tous massacrés là.

    Dr ███: Votre rapport mentionne que SCP-096 n’a pas réagi au froid ? Il faisait -██°C.

    Capt. █████████: En fait, il faisait -██. Et oui, il était à poil et n’avait pas l’air d’avoir froid. Quoi qu’il en soit, on a atterrit, approché la cible et le Caporal ███ s’est préparé à lui mettre un sac sur la tête. C’est quand le Dr ███████ a appelé. J’ai fais demi-tour pour répondre à son appel et c’est ce qui m’a sauvé. La cible a dû se retourner et toute mon escouade l’a vu.

    Dr ███: C’est à ce moment que SCP-096 est entré dans un état de stress émotionnel intense ?

    Capt. █████████: Ouaip. [l’interviewé s’arrête un moment avant de continuer] Désolé. Rien que d’y repenser, j’ai eu les jetons pendant une seconde.

    Dr ███: Ce n’est rien.

    Capt. █████████: Ouais. Et bien, j’ai jamais vu son visage. C’était pas le cas de mon escouade, et ils l’ont payé cher.

    Dr ███: Pouvez-vous le décrire un peu plus en détail, s’il vous plaît ?

    Capt. █████████: [Fait une pause] Ouais, ouais. Il a commencé à nous hurler dessus et à pleurer. Mais c’était pas comme le cri d’un animal, ça ressemblait exactement à celui d’une personne. Putain, ça foutait vraiment la trouille. [Fait une nouvelle pause] On a commencé à tirer quand il a soulevé le Caporal et lui a arraché la jambe. Bon Dieu, il nous implorait de venir l’aider… putain de… En tout cas, on parvenait à arracher des morceaux de chair de la cible, balle après balle. Ça lui faisait que dalle. J’ai failli y passer quand il a commencé à [DONNÉES SUPPRIMÉES] lui.

    Dr ███: C’est à ce moment que vous avez ordonné l’utilisation d’un [bruit de papiers déplacés] lance-roquettes AT-4 HEDT ?

    Capt. █████████: Une arme anti-char. On a commencé à le trimballer depuis que SCP-███ s’était fait la malle. J’en ai vu déchirer le blindage d’un tank comme si c’était rien de plus qu’un mouchoir en papier. Ça a donné le même résultat sur la cible.

    Dr ███: Y a-t-il eu des dégâts significatifs infligés à SCP-096 ?

    Capt. █████████: Il n’a même pas vacillé d’un putain de poil. Il a continué à massacrer mon escouade, mais avec la moitié du torse arrachée. [Il dessine un large demi-cercle sur son torse]

    Dr ███: Mais il réagissait aux dégâts ?

    Capt. █████████: Si c’était le cas, il n’en a rien montré. Il a dû perdre tous ses organes et tout son sang mais n’avait pas l’air de l’avoir remarqué. Par contre, son squelette était intact. Et il continuait de mettre en pièces mon escouade.

    Dr ███: Donc aucun dommage de la structure osseuse. Vous diriez que combien de balles ont été tirées sur SCP-096 ?

    Capt. █████████: Au bas mot ? Un millier. Notre mitrailleur l’a arrosé avec son GAU-19 pendant au moins vingt secondes. Vingt putain de secondes. Il s’est mangé six cent cartouches de calibre .50. On aurait aussi bien pu lui cracher dessus pour ce que ça lui a fait.

    Dr ███: C’est à ce moment que Zulu 9-B est arrivé ?

    Capt. █████████: Ouais, et mon escouade était morte. Zulu 9-B a réussi à lui mettre un sac sur la tête, et il s’est juste assis par terre. On est monté dans l’hélico et on l’a ramené ici. Je ne sais pas comment j’ai fait pour ne jamais voir son visage. Peut-être que Dieu, Bouddha ou je ne sais qui d’autre pensait que je devais continuer à vivre. Quel enfoiré.

    Dr ███: Nous avons obtenu une représentation artistique du visage de SCP-096. Voudriez-vous la voir ?

    Capt. █████████: [Fait une pause] Vous savez, après avoir entendu les hurlements de cette chose et les cris de mes hommes, je ne pense pas avoir envie de mettre un visage dessus. Non. Juste… non.

    Dr ███: Très bien, je pense que nous en avons terminé. Merci, Capitaine.

    [Bruit de chaises déplacées suivi de bruit de pas qui quittent la pièce. Confirmation que le Capitaine █████████ (Ret.) a quitté la Salle d’Interrogatoire 22.]

    Dr ███: Qu’il soit indiqué sur l’enregistrement que j’exige formellement la suppression de SCP-096 dès que possible.

    < Fin de l’enregistrement >



    [​IMG]

    Objet # : SCP-106
    Classe : Keter

    Procédures de confinement spéciales :

    RÉVISION 11-06
    RÉVISION 11-07

    REVISION 11-08
    Aucune interaction physique avec SCP-106 n'est autorisée. Toutes les interactions physiques doivent être approuvées par au moins un vote des deux tiers de la Commande-O5, et ne peuvent avoir lieu que dans la situation d'un test. Toute interaction doit être effectuée dans les sites à sécurité maximale AR-II, après une évacuation générale du personnel non essentiel. Tout le personnel (Recherche, Sécurité, Classe D, etc) doit rester à au moins soixante mètres de l'enceinte de confinement à tout moment, sauf sur ordre direct du Commandement du Site.

    SCP-106 doit être contenu dans un conteneur sellé, constitué d'acier plombé. Le conteneur doit être scellé à l'intérieur de 40 couches de matière identique, chacune séparée par au moins 36 centimètres d'espace vide. Les stabilisateurs entre chaque couche doivent être placés aléatoirement. Le conteneur doit rester suspendu à au moins 60 cm de toute surface par un soutien électromagnétique ELO-IID.

    La zone de confinement secondaire doit être composée de seize "cellules" sphériques, chacune remplie de divers fluides et possédant un ensemble aléatoire de surfaces et de soutien. Le confinement secondaire doit être équipé de systèmes d'éclairage, capables d'éclairer tout l'assemblage avec au moins 80.000 lumens de lumière instantanément, sans intervention humaine directe. Les deux zones de confinement doivent rester sous surveillance permanente.

    Toute corrosion observée sur la première cellule, la cellule secondaire, les membres du personnel, ou à n'importe quel endroit du site situé dans un périmètre de deux cents mètres autour de SCP-106 doit être signalée immédiatement au service de sécurité du site. Les objets ou les membres du personnel perdus à cause de SCP-106 doivent être considérées comme disparus/morts au combat. Aucune tentative de récupération ne doit être faite quelles que soient les circonstances.

    Remarque: La recherche continue et l'observation ont montré que, lorsqu'il est confronté à des ensembles très complexes ou aléatoires de structures, SCP-106 peut être plongé dans la confusion, marquant un délai plus important lors de l'entrée et de la sortie de ladite structure. SCP-106 a également montré une aversion pour la lumière brutale et directe. Ceci ne se manifeste pas sous forme de dommages physiques, mais par une retraite rapide dans sa "dimension de poche", générée sur des surfaces solides.

    Ces observations, ainsi que celles de l'aversion du plomb et de la confusion liquide, ont permis de réduire les évasions de SCP-106 de 43%. Les cellules "primaires" et "secondaires" ont également été efficaces dans des incidents de récupération nécessitant le Protocole de Rappel █ █ - █ █ █ - █. L'observation est en cours.



    Description :
    SCP-106 semble être un humanoïde âgé, avec une apparence générale de décomposition avancée. Son apparence peut varier, mais l'effet de "pourriture" reste observé sous chaque forme. SCP-106 n'est pas exceptionnellement agile, et peut rester immobile pendant des jours, dans l'attente d'une proie. SCP-106 est également capable d'escalader n'importe quelle surface verticale et peut rester indéfiniment suspendu à l'envers. Lorsqu'il attaque, SCP-106 va tenter de neutraliser ses proies en endommageant les organes principaux, les muscles ou les tendons, puis il emmènera sa proie handicapée dans sa "dimension de poche". SCP-106 semble préférer comme proies les hommes dans les 10-25 ans.

    SCP-106 provoque un effet de "corrosion" sur toute la matière solide qu'il touche, engendrant une décomposition physique des matériaux plusieurs secondes après le contact. On peut observer la rouille, la pourriture et la fissuration des matériaux, ainsi que la création d'une sorte de mucus noir similaire à ce qui recouvre SCP-106. Cet effet est particulièrement préjudiciable pour les tissus vivants, et est supposé être une action de "pré-digestion". La corrosion se poursuit pendant six heures après le contact, après quoi l'effet semble disparaître.

    SCP-106 est capable de passer à travers la matière solide, laissant derrière lui une grande tache de son mucus corrosif. SCP-106 est capable de "disparaître" à l'intérieur de la matière solide, en entrant dans ce qui est supposé être une sorte de "dimension de poche". SCP-106 est alors en mesure de sortir de cette dimension à partir de n'importe quel point connecté au point d'entrée initial (exemples: "entrer" dans la paroi interne d'une pièce, et "sortir" de la paroi extérieure; "entrer" dans un mur, et "sortir" du plafond.) . On ne sait pas si cette dimension est le lieu d'origine de SCP-106, ou un simple "repaire" créé par SCP-106.

    Une observation limitée de cette "dimension de poche" a montrée qu'elle doit être composée majoritairement de salles et les chambres, avec [SUPPRIME] entrée. Cette activité peut se poursuivre pendant plusieurs "jours", avec une certaine chance d'être libéré dans le but d'être traqué, re-capturé, [SUPPRIME].


    Addendum :

    Notes d'examen :

    En raison de la nature très difficile à contenir de SCP-106, les mesures de confinement doivent être révisées tous les trois mois ou après un incident. Les contraintes physiques sont impossibles, et les dommages physiques directs ne semblent avoir aucun effet sur SCP-106. Les mesures appliquées actuellement, datant de ██ / ██ / ████, tournent autour de l'observation de base et de réponses immédiates à certaines situations. Les procédures de confinement spéciales précédentes ont été revues en raison des évènements des brèches ██, ███, ███, et ████.

    Notes sur le comportement :

    SCP-106 semble passer par de longues périodes de "sommeil", pendant lesquelles il restera parfaitement immobile pendant un maximum de trois mois. La cause en est inconnue, mais il a été démontré que cela semble être utilisé comme un «leurre» tactique. SCP-106 sortira de cet état dans un état très agité, et va attaquer, enlever le personnel et causer des dommages violents à sa cellule de confinement et au site dans son ensemble. Le protocole de rappel [DONNÉES EFFACÉES].

    SCP-106 semble chasser et attaquer pour le plaisir, pas pour la faim. SCP-106 va attaquer et recueillir ses proies multiples au cours d'une période de chasse, en gardant de nombreuses proies «vivantes» dans la dimension de poche durant de longues périodes. SCP-106 n'a pas de "limites" déterminables, et semble recueillir un nombre aléatoire de proies lors d'une période.

    La dimension de poche semble être uniquement accessible par SCP-106. Les appareils d'enregistrement et de transmission ont montrés qu'ils fonctionnent toujours à l'intérieur de cette dimension, bien que les enregistrements et les transmissions soient très dégradées. Il semble que SCP-106 «joue» avec les proies capturées, et a le plein contrôle du temps, de l'espace et de la perception à l'intérieur de cette dimension. SCP-106 semble [DONNÉES EFFACÉES].

    Protocole de rappel ██ - ███ - █ :

    En cas de brèche de confinement de SCP-106, un humain dans les 10-25 ans sera préparé pour le rappel, avec la cellule de confinement compromise remplacée et prête à l'emploi. Lorsque la cellule est prête, le sujet leurre doit être blessé, de préférence par la rupture d'un os long, comme le fémur, ou la rupture d'un tendon important, comme le tendon d'Achille. Le sujet leurre sera alors placé dans la cellule préparée, et le bruit émis par ledit sujet sera transmis via le système de sonorisation publique du site.


    SCP-106 commence généralement à se diriger vers le sujet leurre dans les dix à quinze minutes après avoir entendu ses cris. Si SCP-106 ne réagit pas à l'émission initiale, un traumatisme physique supplémentaire doit être administré au sujet leurre toutes les vingt minutes jusqu'à ce que SCP-106 réponde. Plusieurs sujets leurres peuvent être utilisés dans le cas de ruptures de confinement majeures.

    SCP-106 va généralement entrer dans un état de sommeil après en avoir terminé avec un sujet leurre. En outre, les sujets peuvent [DONNÉES EFFACÉES].




    [​IMG]

    Objet #: SCP-105

    Classe : Sûr

    Procédures de Confinement Spéciales : SCP-105 doit être placée dans une cellule de deux pièces meublées. SCP-105 peut choisir les meubles de sa cellule, tant que ses requêtes n'enfreignent pas les conditions à ce sujet. SCP-105 est autorisée à se promener librement dans le site où elle est confinée, mais n'est pas autorisée à approcher à moins de cent mètres d'autres objets SCP pour des raisons de sécurité. Une fois par semaine, SCP-105 est autorisée à quitter l'établissement pendant une heure. Durant cette période, SCP-105 doit être accompagnée de deux agents en civil (Ce privilège est suspendu jusqu'à nouvel ordre.). Une puce a été implantée afin de pouvoir la localiser, et étant donné que les capacités physiques du sujet ne sont pas anormales, les chances d'évasion sont négligeables. SCP-105 est autorisée à transporter une caméra Polaroid, mais n'est pas autorisée à prendre des photographies de l'intérieur d'un établissement de la Fondation, ou du personnel de la Fondation. Le sujet réside actuellement dans le Site-17.

    Description : SCP-105, qui se réfère à elle-même comme "Iris", est une femme de type caucasien avec les cheveux blonds et les yeux bleus. Elle affirme avoir dix-huit ans. Elle mesure 1,54 mètres et pèse 50 kilogrammes. Elle ne semble pas avoir de caractéristiques hors de l'ordinaire physique, et présente tous les besoins fondamentaux que peut avoir un être humain, mais favorise une alimentation saine.

    Lorsque SCP-105 est en possession d'une photographie, elle est capable de regarder à travers celle-ci, comme s'il s'agissait d'une fenêtre, et voir l'endroit représenté sur la photographie en temps réel, un peu en imitant l'effet d'une caméra de sécurité. En outre, elle est capable de "passer à travers" la photographie, et d'effectuer des actions simples sur les objets à la portée de la photographie. Des estimations indiquent que le sujet est en mesure d'appliquer environ 50 Newtons de force à un objet, et n'est pas capable de soulever des objets avec une masse de plus de 5 kg.

    Origine : La Fondation a pris connaissance de l'existence de SCP-105 lorsqu'elle fût accusée d'avoir assassiné son petit ami à l'âge de seize ans. Elle aurait affirmé avoir été témoin de sa mort grâce à une photographie de sa chambre, et elle se serait précipitée pour le sauver en passant à travers la photographie, mais le manque de crédibilité concernant ces faits la plaça sur les lieux du crime, et plusieurs preuves semblèrent la désigner comme coupable. SCP-105 fût considérée comme malade mentale, avant d'être envoyée à l'hôpital psychiatrique ███████████████. Lorsque la Fondation examina l'affaire judiciaire, il fut décidé de tester les capacités du sujet. SCP-105 était, dans un premier temps, réticente à être détenue par la Fondation SCP. Toutefois, elle décida ensuite de la rejoindre volontairement, à condition d'être autorisée à sortir du Site une fois par semaine. Il fut ensuite expliqué aux parents de SCP-105 que cette dernière avait succombé à des blessures dues à une tentative d'évasion de l'hôpital psychiatrique.

    <Début de l'enregistrement>

    Dr █████ : S'il vous plaît, faites une brève introduction personnelle, votre nom, date et le lieu de naissance.

    SCP-105 : Entendu… Mon nom est Iris Thompson, je suis née à Phoenix, en Arizona, le 12 mai 1990.

    Dr █████ : Bon. Premièrement, quand avez-vous pris conscience de vos capacités ?

    SCP-105 : Je ne suis pas sûre, mais je pense que j'avais dix ou onze ans. Je m'en souviens parce que je regardais une photo de l'océan, et j'ai remarqué que les vagues ont commencé à se déplacer.

    Dr █████ : Comment vos parents ont réagi quand vous leur avez dit ?

    SCP-105 : Ils ont juste dit que j'avais une imagination débordante.

    Dr █████ : Quand avez-vous découvert que vous étiez en mesure de manipuler des objets grâce à une photographie ?

    SCP-105 : J'avais douze ans; ma famille avait fait un voyage au Grand Canyon, et j'ai accidentellement poussé un petit rocher sur le bord. Après cela, je suis devenu une fanatique de la photographie. J'ai pris des photos partout, et pour mon treizième anniversaire, je …

    Dr █████ : (interrompant) S'il vous plaît, répondez uniquement aux questions et rien d'autre.

    SCP-105 : Désolé monsieur.

    Dr █████ : Sur combien de photos pouvez-vous vous concentrer en même temps ?

    SCP-105 : Je me rappelle l'avoir fait avec dix photos d'un coup, mais je suis certaine que je pourrais faire mieux.

    Dr █████ : Quand avez-vous découvert que vous pouviez [DONNÉES CENSURÉES]?

    <Fin de l'enregistrement>

    Addendum 105-00 : "Nous avons effectué tous les types de tests possibles et imaginables sur Iris, et la seule conclusion que je peux en tirer est que sa physiologie est identique à celle d'un être humain normal; il est dérangeant de se demander comment elle a pu acquérir cette capacité extraordinaire alors qu'elle est dotée d'un cerveau ordinaire. Je vais essayer de contacter le comité d'éthique de la Fondation pour trouver une solution à cette question et voir si les conditions de son confinement ne peuvent être changés. " -Dr. Dantensen

    Addendum 105-01 : SCP-105 a offert ses services bénévolement pour assurer une surveillance de SCP-███ et SCP-███. (Autorisation refusée)

    Addendum 105-02 : SCP-105 a exprimé son intérêt à se joindre à la Force d'intervention Mobile Omega-7, à des fins de reconnaissance. (Permission octroyée par le général ██████ et le professeur █████████ )

    Addendum 105-03 : SCP-105 a demandé que les caméras de surveillance soit retirées de sa cellule, en raison de son comportement calme et exemplaire. ( Permission octroyée par le Dr Dantensen [Autorisation annulée jusqu'à nouvel ordre, Comité d'éthique])

    Addendum 105-04 : SCP-105 a demandé à avoir une bible (traduction NIV) et l'absence de test le dimanche matin. (Autorisation refusée)

    Addendum 105-05 : Le sujet a été accepté dans la force d'intervention Mobile Oméga-7, ayant battu SCP-076-2 dans un concours pour savoir lequel des deux pourrait activer plusieurs dispositifs, chacun des dispositifs étant espacé de plus d'un mile1. SCP-105 a eu un taux de réussite significativement plus haut que celui de SCP-076-2 en utilisant ses capacités. SCP-076-2 a accepté sa défaite, ce qui a permis l'entrée de SCP-105 dans le groupe..

    Addendum 105-06 : Je recommande la libération d'Iris, car d'après les entretiens les plus récents, elle semble avoir perdu ses capacités. - Dr Dantensen

    Recommandation refusée : Recommandation refusée. Après l'examen des enregistrements vidéo des entretiens, il est clair que le Dr Dantensen posait des questions dans une tentative apparente de faire dire à SCP-105 qu'elle avait perdu sa capacité anormale. Comme rien ne prouve que c'est le cas, et qu'il s'agirait plutôt qu'une tentative d'évasion, SCP-105 restera en détention préventive. Le Dr Dantensen doit immédiatement être rétrogradé du Niveau 3 à l'Habilitation de sécurité du Niveau 1 en raison de sa tentative de violation de confinement et est réassigné à l'étude des SCP non-humanoïdes. - Comité d'Éthique

    Footnotes
    1. Un mile vaut environ 1 610 mètres (NdT)


    [​IMG]

    Objet #: SCP-173

    Classe : Euclide

    SCP-173 sous confinement
    Procédures de Confinement Spéciales :
    L'objet SCP-173 doit être conservé dans un conteneur verrouillé en toutes circonstances. Lorsque des membres du personnel doivent entrer dans la chambre de confinement de SCP-173, ils doivent systématiquement être un minimum de trois personnes, et la porte doit être immédiatement reverrouillée derrière eux. A tout moment, deux personnes doivent maintenir un contact visuel direct avec SCP-173 et ce, jusqu'à ce que tous les membres du personnel aient quitté et reverrouillé le conteneur.

    Description : Transféré au Site-19 en 1993. Origine inconnue jusqu'à présent. Il est constitué de barres d'armature et de béton comportant des traces de peinture aérosol de marque Krylon. SCP-173 est animé et extrêmement hostile. L'objet ne peut pas bouger tant qu'il se trouve dans un champ visuel direct. Il est impératif que le contact visuel avec SCP-173 ne soit pas interrompu. Les membres du personnel assignés à entrer dans le conteneur sont chargés de s'alerter mutuellement avant de cligner des yeux. L'objet attaque en brisant le cou de la victime à la base du crâne, ou par strangulation. Dans le cas d'une attaque, le personnel doit respecter les procédures de confinement de Classe 4 concernant les objets dangereux.

    Le personnel a rapporté avoir entendu des bruits de grattements provenant de l'intérieur du conteneur lorsque personne n'est présent à l'intérieur. Ceci est considéré comme normal, et toute modification de ce comportement doit être signalé au Superviseur en service.

    La substance brun rougeâtre sur le sol est une combinaison de matières fécales et de sang. L'origine de ces substances est inconnue. La salle doit être nettoyée selon une fréquence bi-hebdomadaire.
     
    #1
  2. Tugdwal

    Tugdwal Rien. Membre

    Inscrit:
    17 Novembre 2012
    Messages:
    1 486
    J'aime reçus:
    292
    La première image est trop grande, je ne peux pas lire ><

    Qu'est-ce qu'un SCP ?.? Je ne connais pas et je n'ai pas trouvé :worried:
     
    #2
  3. Kitchye

    Kitchye Petit ange Membre

    Inscrit:
    22 Juillet 2013
    Messages:
    4 874
    J'aime reçus:
    2 811
    Les SCP sont des sujets épinglés dans des dossiers top secret.
    Ils expriment une particularité différente et souvent dangereuse.

    Regarde ça ! :smile: http://www.scp-wiki.net/
     
    #3
  4. farcraft

    farcraft Membre Membre

    Inscrit:
    30 Janvier 2015
    Messages:
    618
    J'aime reçus:
    164
    Bah allons-y alors! :grinning:
    Moi je crois que Claude François est encore vivant et qu'il est à New York où il a lancé une entreprise de tacos bio pour dominer le monde.
    Voilà voilà.... :smile:
    Sinon, sujet super intéressant!
     
    #4
  5. Jazimir

    Jazimir Seigneur & Marchand Teinturier Membre

    Inscrit:
    19 Octobre 2014
    Messages:
    1 153
    J'aime reçus:
    182
    C'est quoi un MCP :frowning:
     
    #5
  6. Kitchye

    Kitchye Petit ange Membre

    Inscrit:
    22 Juillet 2013
    Messages:
    4 874
    J'aime reçus:
    2 811
    Je n'ai pas compris ton message. ._.


    Jazimir -> C'est un être classé par la SCP Foundation pour son anomalie parfois dangereuse comme SCP-173 ou seulement parce que le sujet est différent.
     
    #6
  7. farcraft

    farcraft Membre Membre

    Inscrit:
    30 Janvier 2015
    Messages:
    618
    J'aime reçus:
    164
    C'est bien ce que je dis:
    J'ai retrouvé le dossier top secret ; Claude françois ma parole!
    (PS): c'est un :troll:
     
    #7
  8. Makigo123

    Makigo123 Membre Membre

    Inscrit:
    13 Février 2013
    Messages:
    2 323
    J'aime reçus:
    1 172
    Ouiiin, je pleure, la première image et trooop grande pour mon pc T_T
     
    #8
  9. Jazimir

    Jazimir Seigneur & Marchand Teinturier Membre

    Inscrit:
    19 Octobre 2014
    Messages:
    1 153
    J'aime reçus:
    182
    Ok merci Kitchye.
     
    #9
  10. -papagayo-

    -papagayo- 404 Parrot not found Membre

    Inscrit:
    3 Novembre 2013
    Messages:
    1 849
    J'aime reçus:
    229
    Sa fait peur tout sa ._.
    J'ai tout lut dans le noir et j'ai surtout eu peur pour le deuxième et le troisième, le dernier j'ai cru à un troll vue la tronche qu'il se paye xD
     
    #10

Partager cette page